votre condition physique

 

VOTRE CONDITION PHYSIQUE

 

Si la marche est une activité "douce", praticable à tout âge, la randonnée implique un effort soutenu surtout si, après avoir pris goût aux longues sorties sur la journée, vous décidez de vous lancer sur un circuit de plusieurs jours. Vérifier sa condition physique n'est alors pas superflu et nous vous proposons ce petit test ...

 

MESURE DU POULS AU REPOS                                                                                 Habituez-vous à prendre votre pouls sur la veine radiale au niveau du poignet, à l'aide de deux doigts (index et majeur). Dans un premier temps, comptez à haute voix puis quand vous sentez votre rythme, comptez le nombre de pulsations en une minute.

 

Si vous obtenez : 50 à 60 - c'est très bien        60 à 70 - bien

                  70 à 80 - moyen                  au-dessus de 80 - faible

 

MESURE DU POULS APRÈS UN EFFORT

Repérez votre parcours et effectuez une marche de 1 kilomètre à la moyenne de 8 kilomètres/heure. Soit 1 kilomètre en 7 ou 8 minutes. Prenez votre pouls à l'arrivée.

 

Si vous obtenez : 80 à 100 - très bien            100 à 110 -- bien

                  110 à 120 - moyen               au-dessus de 120 - faible.

 

MESURE DE LA VITESSE DE RÉCUPÉRATION

Prenez à nouveau votre pouls 2 minutes après la fin de l'exercice précédent et appréciez-le par rapport à votre pouls au repos.

 

Si vous obtenez : + 10% - c'est très bien         + 20% - bien

                  + 30% - moyen                   au-dessus de 30% - faible.

 

RÉSERVE ÉNERGÉTIQUE MUSCULAIRE

C'est la réserve dont vous disposez instantanément. Elle se mesure à la puissance que vous développez en fermant la main le plus fort possible. Il existe un moyen très simple pour la mesurer. Prenez un pèse-personne mécanique à bout de bras et serrez très fort des deux mains. Notez votre score.

 

Homme : Plus de 60 kg - c'est très bien       de 40 à 60 kg - bien

        de 30 à 40 kg - moyen                 moins de 30 kg - faible.

 

Femme : Plus de 40 kg - c'est très bien       de 30 à 40 kg - bien

        de 20 à 30 kg - moyen                 moins de 20 kg - faible.

 

SOUPLESSE

Le manque de souplesse est un handicap sérieux pour le marcheur : il augmente la fatigue du bassin et des jambes par manque d'"amortisseurs" dans la foulée et occasionne une forte perte d'énergie dans les progressions en terrain difficile. Pour mesurer votre souplesse, asseyez-vous par terre, jambes allongées, les orteils relevés, placez un mètre entre les pieds, parallèle aux jambes, de telle sorte que le 20 soit sous les talons, le zéro vers vous.

En expirant, lâchez le corps tendu, maintenez la position 2 à 3 secondes, notez la graduation atteinte par l'extrémité des doigts et relâchez lentement la tension exercée. Notez votre résultat.

 

Hommes           Femmes


25 à 35         30 à 45   Très bien

15 à 25         20 à 30   Bien

10 à 15         10 à 20   Moyen

- de 15         - de 10   Faible

 

LE POIDS IDÉAL

Toute surcharge de poids accroît la fatigue et rend les muscles et les articulations plus vulnérables. Le poids idéal se calcule en fonction de la taille en centimètres.

Pour les hommes      (Taille X 3) - 250] et résultat : 4

Pour les femmes      Taille moins 50 et résultat : 2

Si vous obtenez :

le poids idéal - c'est très bien            le poids idéal + 10% - bien

le poids idéal + 20% - moyen                au-dessus de + 20% - faible.

×